20 février 2017

Bâtonnets de carotte, fromage frais et riz soufflé

     Quand il s'agit de préparer des apéritifs, j'aime bien trouver des idées originales et faciles à préparer. C'est le petit truc qui fait dire "waouh" alors que ça a été simple et rapide à faire ! Cette fois-ci, j'ai choisi de faire mon riz soufflé maison. Rien de plus simple ! Il suffit de riz à risotto et d'une poêle. Autour de bâtonnets de carottes enrobés de fromage frais, ça a fait son effet...

Apéro carottes riz soufflé

Ingrédients

  • carottes
  • fromage frais nature ou parfumé aux ails, au poivre, etc (St Moret, Madame Loïk, Philalphia)
  • riz à risotto

Commencer par préparer le riz soufflé. Mettre une poignée de riz Arborio dans une poêle bien chaude. Laisser chauffer quelques minutes, remuer de temps en temps. Les grains de riz vont rapidement se mettre à souffler et à prendre une couleur un peu brune. Arrêter la cuisson quand tous les grains ont soufflé et sont dorés. Laisser refroidir.

Pendant ce temps, éplucher et couper les carottes en bâtonnets. Tartiner le haut des bâtons avec du fromage frais. Une fois que les grains de riz ont bien refroidi, rouler les bâtonnets dans le riz soufflé. (si le riz est encore un peu chaud, il va faire fondre le fromage !).

Et c'est tout ! A essayer avec des concombres, des tomates cerises...

Posté par Sixtine Cuisine à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 janvier 2017

Biscuits aux flocons d'avoine

     Cette semaine, je fêtais un anniversaire un peu particulier : cela fait un an que j'ai commencé mon premier boulot ! Avec des collègues, nous avions décidé de fêter ça autour d'un goûter. Encore un bon pretexte pour se mettre derrière les fourneaux... Je suis donc partie à la recherche d'une recette de biscuits qui se conservent bien car je voulais les préparer le week-end pour les manger en milieu de semaine. Je suis tombée sur une recette de biscuits aux flocons d'avoine et aux épices, parfaite pour vider mes placards et pour mes collègues au régime fuyant le sucre et le chocolat.

Ces biscuits ont su tenir leur promesse : ils n'étaient pas secs du tout 3 jours après leur sortie du four et ont été très appréciés ! 

Biscuits flocons d'avoine 2

Ingrédients pour une quinzaine de biscuits

  • 80 g de beurre demi-sel pommade
  • 70 g de vergeoise brune (ou de cassonade)
  • 20 g de sucre semoule
  • 100 g de farine
  • 1/2 c. à c. de levure chimique
  • 1 oeuf
  • 1 c. à c. de vanille en poudre
  • 1 c. à c. de mélange quatre épices
  • 250 g de flocons d'avoine
  • facultatif : noix ou noisettes concassées, pépites de chocolat, raisins secs

Dans un saladier, mélanger le beurre pommade et les sucres avec une cuillère en bois. Ajouter l'oeuf. Verser ensuite la farine avec la levure puis les épices et la vanille. Mélanger. Terminer en ajoutant les flocons d'avoine (et les noix, noisettes, pépites de chocolat ou raisins secs). On doit obtenir une boule homogène. 

Détailler des petites boules de pâte. Les placer sur une plaque recouverte de papier sulfursé et les aplatir légèrement.

Biscuits flocons d'avoine 1

Faire cuire 10 à 15 minutes dans un four préchauffé à 190°C. Le temps de cuisson dépendra de la taille des biscuits.

A conserver dans un endroit sec. Les biscuits resteront moelleux pendant plusieurs jours. Parfait pour un goûter énergétique !

 

Posté par Sixtine Cuisine à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 janvier 2017

Galette des rois à la noisette

     Ca y est, depuis une semaine, le mois de la galette est lancé ! Ce n'est pas un secret, j'adore la période de l'Epiphanie où on partage entre amis et en famille ce bon gâteau à la frangipane. L'amande reste pour moi l'ingrédient star de la galette et je préfère toujours la version classique aux galettes revistées qui, pour moi, n'ont pas le goût de l'Epiphanie. Je garde néanmoins un bon souvenir d'une galette rose-litchi goûtée l'an dernier et d'une étonnante version à la datte cette année.

Ce mois-ci, je fais donc le tour des bonnes pâtisseries parisiennes pour tester les galettes à la frangipane. Aux fourneaux, j'ai quand même décidé d'essayer une autre recette. Ma galette de l'an dernier faisait la part belle au citron, cette année, c'est la noisette qui trouvera sa place entre deux couches feuilletées. La crème est bien moelleuse et le goût de noisette n'est pas trop fort, miam !

Nous étions peu de convives donc j'ai opté pour une petite galette pour maximiser les chances de tomber sur la fève... Ces ingrédients conviennent pour environ 4-6 personnes, à doubler pour une galette de 8-10 personnes.

Galette des rois noisette 2

Ingrédients

Crème patissière

  • 1 oeuf
  • 25 g de sucre
  • 15 g de farine
  • 12,5 cl de lait
  • 1 gousse de vanille

Crème frangipane

  • 1,5 jaune d´oeuf
  • 62,5 g de beurre pommade
  • 50 g de sucre
  • 62,5 g de poudre de noisette
  • 2 c. à s. de rhum
  • Une pâte feuilletée
  • Une fève
  • Le demi-jaune d'oeuf restant pour la dorure 

     Commencer par la préparation de la crème patissière. Foutter l'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine et mélanger. Fendre la gousse de vanille en deux. Récupérer les graines et les déposer avec le lait dans une casserole. Faire chauffer le lait. Le verser petit à petit sur le mélange oeuf/sucre. Mélanger puis remettre le tout dans la casserole. Faire épaissir à feu doux. Filmer ensuite au contact avec du fillm alimentaire (c'est important pour éviter la formation d'une croûte) et laisser reposer au frais pendant une heure.

    Préparer ensuite la crème de noisette. Verser le sucre et la poudre de noisette dans un cul-de-poule. Ajouter progressivement le beurre pommade en morceaux. Travailler le tout à la main pour incorporer le beurre au sucre et à la poudre de noisette du bout des doigts. A la fin, on doit obtenir une crème homogène. Une fois tout le beurre incorporé, ajouter les jaunes d'oeufs et mélanger avec une spatule.

    Pour obtenir la crème frangipane, mélanger la crème patissière refroidie et la crème de noisette. Ajouter les 2 cuillères à soupe de rhum (j'aime que la crème soit aromatisée mais si vous aimez moins le rhum, une cuillère suffira) et mélanger.

    Avec une pate feuilletée, former deux cercles de tailles égales. Etaler la première moitié de la pâte. Etaler la crème frangipane sur la pâte et s'arrêter à deux centimètres du bord. Insérer la fève dans la crème.

Galette des rois noisette

Badigeonner le bord de la pâte avec de l'eau. Déposer la deuxième moitié de la pâte feuilletée en soudant les bords avec les doigts. Dessiner des motifs sur la pâte avec un couteau avant de la badigeonner avec du jaune d'oeuf. Attention à ne pas mettre de jaune sur les bords de la pâte car cela empêcherait le feuilletage de se développer à la cuisson. Laisser la galette reposer pendant une heure au frais. Repasser un couteau sur les motifs dessinés et faire une cheminée au centre de la galette pour qu'elle ne gonfle pas.

   Faire cuire dans un four préchauffé à 200°C pendant 30 minutes. Déguster tiède mais je préfère encore quand la galette a bien refroidi et que les arômes d'amande et de rhum se font bien ressentir. Cette année, cette version à la noisette a été partagée entre amis à la fin d'un apéro de Noël un peu tardif.

Posté par Sixtine Cuisine à 17:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

03 janvier 2017

Entremets croustillant aux deux chocolats

     Cette année, pour Noël, j'ai décidé de m'occuper du dessert ! Ma première idée était de partir sur une recette de bûche roulée avec une génoise et une garniture à base de chocolat. J'ai finalement trouvé ça un peu trop simple : quitte à faire un dessert de fête, autant partir sur une recette qui sort de l'ordinaire. Au menu : un entremets aux deux chocolats. Le fond du gâteau est composé d'un biscuit dacquoise à la noisettte par dessus lequel on trouve un croustillant aux crêpes dentelles. On termine l'entremets avec une couche de mousse au chocolat au lait-cannelle et une couche de mousse au chocolat noir. Ce sont exactement les saveurs et les textures que je voulais retrouver pour un dessert de Noël ! La recette n'est finalement pas si compliquée et je me suis beaucoup amusée à la faire.

Entremets aux deux chocolats

Ingrédients pour 10 personnes

Pour le biscuit dacquoise à la noisette

  • 2 blancs d'oeufs
  • 50 g de poudre de noisettes (à défaut amande)
  • 50 g de sucre glace
  • 15 g de sucre semoule
  • 1 pincée de sel
  • Sucre glace pour saupoudrer

Pour le croustillant praliné

  • 50 g de pralinoise
  • 50 g de chocolat au lait à pâtisser
  • 100 g de crêpes dentelles Gavotte

Pour la mousse au chocolat au lait - cannelle

  • 85 g de chocolat au lait à pâtisser
  • 5 cl de lait
  • 1 g de gélatine en feuille (= 1/2 feuille Vahiné)
  • 10 cl de crème liquide 35%
  • 2 c. à c. rases de cannelle en poudre (à ajuster selon ses goûts)

Pour la mousse chocolat noir

  • 130 g de chocolat noir
  • 10 cl de lait
  • 2 g de gélatine en feuille (= 1 feuille vahiné)
  • 20 cl de crème liquide 35%

Biscuit dacquoise noisette

Tamiser ensemble le sucre glace et la poudre de noisette. Monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Lorsque le mélange mousse, ajouter le sucre semoule. Continuer à fouetter jusqu’à ce que les blancs soient fermes. Ajouter délicatement les poudres tamisées. Mélanger en soulevant la masse jusqu’à ce que les poudres soient complètement incorporées.

Verser la pâte sur une feuille de papier sulfurisé ou une plaque en silicone, étaler à l’aide d’une spatule de façon à former un rectangle un tout petit peu plus grand que les dimensions du cadre. J'utilise ici un cadre rectangulaire dont les bords sont chemisés avec du papier film. Parsemer éventuellement de noisettes concassées. Saupoudrer de sucre glace. Faire cuire pendant 18-20 minutes dans un four préchauffé à 180°C. Surveiller la cuisson, une croûte légèrement dorée se forme et le biscuit doit rester moelleux. 

Une fois la dacquoise cuite et complètement complètement refroidie, détailler un rectangle à l’aide du cadre. Sur une grille à pâtisserie recouverte d’un rectangle de papier sulfurisé, poser le cadre en inox, disposer au fond le biscuit (face lisse sur la feuille de papier). Réserver.

Biscuit dacquoise noisette

 

Croustillant praliné

Émietter les gavottes du bout des doigts. Faire fondre au bain marie le praliné et le chocolat au lait. Hors du feu, ajouter les gavottes et mélanger.

Verser ce mélange sur la dacquoise (au centre de préférence) et étaler délicatement le croustillant à l’aide d’une spatule en allant jusque dans les coins. Faire durcir au réfrigérateur 30 minutes environ.

Croustillant praliné

Mousse au chocolat au lait - cannelle

Faire ramollir pendant 10 minutes la gélatine dans un bol d’eau froide.
Faire fondre au bain marie le chocolat au lait. Porter le lait à ébullition. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Verser en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant à chaque fois vivement à l’aide d’une maryse. Incorporer progressivement la cannelle en la versant en pluie (pour éviter les grumeaux). Laisser tiédir le mélange.

Monter la crème en chantilly. Elle ne doit pas être trop ferme : pour cela, ne pas monter la crème trop longtemps. Verser le chocolat tiède dans la chantilly mousseuse et l’incorporer délicatement à l’aide de la maryse. Verser la mousse sur le croustillant praliné. Faire prendre au réfrigérateur (1 heure minimum) ou au congélateur (30 minutes).

Mousse au chocolat noir

Réaliser la mousse au chocolat noir en procédant de la même façon que pour la mousse au chocolat au lait. Couler la mousse sur celle au chocolat au lait et lisser le dessus à la spatule.

Bloquer au froid (au congélateur) 4 heures minimum pour un démoulage facile.

Le matin du jour J, sortir l’entremets du congélateur, poser sur le plat de service et retirer le cadrepuis le rhodoïd. Une fois démoulé, laisser décongeler au réfrigérateur. Sortir l’entremets du réfrigérateur 15-20 minutes avant la dégustation et décorer de cacao amer. 

Entremets aux deux chocolats 2

Posté par Sixtine Cuisine à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 décembre 2016

Gâteau roulé à pois

     Je voulais profiter de ces vacances de Noël pour pâtisser sans compter. Quel plaisir de pouvoir profiter d'une grande cuisine toute équipée ! Ca me change de mes fourneaux de mon petit appartement parisien. A la tête de ma "to cook list" figurait un gâteau roulé. Une recette toute simple mais que je n'avais jamais essayée. Ca tombait bien car j'avais repéré une chouette recette de gâteau à pois dans un livre dédié aux cakes zébrés, marbrés, roulés, etc. Avec mon kit de poche à douille trouvé sous le sapin, j'étais parée pour me lancer !

Gâteau roulé 1

Ingrédients

Pour la pâte à pois

  • 60 g de beurre
  • 60 g de sucre glace
  • 2 blancs d'oeufs
  • 70 g de farine
  • 1 pointe de colorant rose foncé en poudre

Pour la génoise

  • 4 oeufs
  • 130 g de sucre en poudre
  • 50 g de farine
  • 50 g de fécule de pomme de terre
  • 1 pincée de sel
  • de la confiture (ou de la pâte à tartiner au chocolat, au spéculoos...)

 

Préparation de la pâte pour les pois roses

Faire fondre le beurre dans une petite casserole et le laisser tiédir. Ajouter le sucre glace puis les blancs d'oeufs et la farine. Bien mélanger. Ajouter enfin le colorant rose petit à petit jusqu'à obtenir la consistance désirée. Réserver la préparation dans une poche à douille.

Beurrer une plaque à pâtisserie et la recouvrir de papier sulfurisé sans faire de pli (ou mieux : utiliser une plaque en silicone adaptée pour la réalisation de gâteaux roulés). Avec la poche à douille, réaliser des pois roses de différentes tailles. Ne pas hésiter à en faire beaucoup, je n'en ai pas fait assez et il m'est resté beaucoup de pâte !

Mettre la plaque au réfrigérateur pendant environ 1 heure pour bien faire durcir les pois.

Gâteau roulé 6

Préparation de la génoise

Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Tamiser la farine et la fécule au-dessus et mélanger. Battre les blancs en neige très ferme avec la pincée de sel. Les incorporer délicatement à la préparation précédente avec une spatule en silicone.

Verser la pâte à génoise par-dessus les pois roses en l'étalant régulièrement à l'aide d'une spatule. Enfourner pour 14 minutes.

Gâteau roulé 7

Dès la sortie du four, retourner la plaque sur un torchon, enlever le papier sulfurisé puis la retourner une seconde fois sur un torchon bien humide. Les pois doivent être en dessous.

Gâteau roulé 2

Rouler délicatement la génoise sans trop serrer. Laisser refroidir le roulé dans le torchon humide pendant environ 30 minutes puis dérouler délicatement et garnisser de confiture. Enrouler de nouveau. Parer le gâteau et servir !

 

Gâteau roulé 8

Posté par Sixtine Cuisine à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


25 décembre 2016

Tarte à la praline

     La tarte à la praline, c'est LA spécialité sucrée de Lyon ! Après une bonne salade de museau en entrée suivie d'une quenelle sauce Nantua en plat, rien de tel qu'une tarte à la praline pour finir un repas sur une note légère (hum...). C'est celle qu'on retrouvera à la carte de tous les bouchons lyonnais. Il restait un beau paquet de pralines qui s'ennuyait dans les placards de la cuisine à Lyon. Elles ont fini leur vie dans un bain de crème par-dessus une pâte sablée. C'était très bon ! Cette tarte trouvait parfaitement sa place sur la table du goûter au bureau, à côté du bouquet de fleurs roses et la bouteille de cidre rosée apportée pour l'occasion.

Tarte à la praline

Pâte

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre pommade
  • 75 g de sucre
  • 1 oeuf
  • Sel

Crème à la praline

  • 250 g de pralines roses concassées
  • 25 cl de crème fraîche épaisse à 30%

Pour la préparation de la pâte, mélanger dans un grand saladier tous les ingrédients ensemble à la main jusqu'à l'obtention d'une boule homogène. Laisser reposer sur une planche farinée pendant environ 1h.

Après une heure de repos, étaler la pâte. Si elle est difficile à travailler et se fissure facilement, ajouter un petit peu de lait. La pâte deviendra plus facile à manipuler et sera moins friable. Foncer un moule à tarte. Piquer le fond avec une fourchette et recouvrir avec un poids (noyaux d'abricots, haricots blancs,...) pour éviter que la pâte ne gonfle à la cuisson. Faire cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 20 minutes. Enlever les poids et prolonger la cuisson pendant encore 15-20 minutes. La pâte doit être dorée. Laisser refroidir le fond de pâte sur une plaque.

Pour la crème à la praline, rassembler les pralines concassées et la crème fraîche dans une casserole. Mélanger et faire cuire sur feu moyen : la crème va se liquéfier et les pralines vont fondre, ce qui donnera à la crème une belle couleur rose foncée. Portez à ébullition tout en mélangeant. Verser la crème à la praline sur le fond de tarte cuit.

Laisser refroidir à température ambiance avant de déguster.

Posté par Sixtine Cuisine à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 décembre 2016

Cake moelleux façon pain d'épices

     L'hiver est arrivé !! J'adore cette période de l'année où il commence à faire froid, quand on ressort les gants et les cache-oreilles et qu'on se met à boire des chocolats chauds et siroter du vin chaud. C'est l'époque des marchés de Noël, des calendriers de l'Avent... et de mon anniversaire ! Pas d'anniversaire sans gâteau alors pour fêter ça, j'ai décidé de faire un cake façon pain d'épices pour rester dans cette ambiance de l'Avent. Ce cake sent bon la cannelle, le gingembre et est très moelleux. Même après plusieurs jours, il ne sèche pas. Mes collègues ont donc pu en profiter toute la semaine...

Cake façon pain d'épices

Ingrédients

  • 3 oeufs
  • 200 g de cassonade (dans ma recette, j'ai mis 100 g de sucre blanc + 100 g de vergeoise)
  • 5 c. à c. de miel liquide
  • 100 g de beurre fondu
  • 100 g de poudre d'amandes
  • 20 cl de lait entier
  • 230 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 3 g de bicarbonate de soude
  • 2 c. à c. de cannelle en poudre
  • 2 c. à c. de vanille en poudre
  • 1 c. à c. de mélange cinq épices
  • 5 g de sel

Dans un grand saladier, mélanger les oeufs avec la cassonade (ou le mélange sucre blanc/vergeoise) jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux. Ajouter le miel et mélanger. Ajouter les épices, la cannelle et la vanille et mélanger. Ajouter la poudre d'amande et mélanger. Incorporer progressivment la farine, la levure chimique et le bicarbonate. Ajouter le lait petit à petit. Pour finir, ajouter le beurre fondu et le sel. Verser la préparation dans un moule à cake beurré et fariné.

Faire cuire 45 minutes au moins dans un four préchauffé à 180°C. De mon côté, j'ai prolongé la cuisson d'environ 15 minutes, ça dépendra de la taille du moule. Si, en plantant un couteau dans le cake, sa pointe ressort sèche, le gâteau est cuit.

Pour que le cake reste bien moelleux jusqu'au moment de le manger, je l'emballe dans du film alimentaire dès qu'il sort du four. Cela permet de conserver l'humidité du gâteau et qu'il ne sèche pas.

A manger à l'heure du goûter avec un thé !

Posté par Sixtine Cuisine à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 décembre 2016

Quiche au brocolis

     Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas mise aux fourneaux. Il faut dire que les week-ends sont bien chargés et les tentations de manger dehors sont toujours aussi grandes ! Je me suis rattrappée ce week-end avec... une quiche bien sûr ! On ne change pas les bonnes habitudes. Courgettes, asperges, saumon/courgette/ricotta, épinards/jambon, champignons, aubergines/tomates, thon, poivron, chèvre/échalotes, endives... les recettes de quiches et de tartes ne manquent pas sur ce blog, et encore, c'est sans compter les recettes sucrées !

L'automne étant arrivé, j'ai fait une recette de saison : quiche au brocolis. Ce n'est peut-être pas très sexy comme ingrédient mais moi j'adore !

Quiche brocolis 1

Ingrédients

  • 1 pâte brisée ou feuilletée (pâte Tupperware ici)
  • 1 tête de brocolis
  • 2 oeufs
  • lait
  • moutarde, fromage de chèvre, emmental selon vos goûts
  • sel, poivre

Faire cuire la pâte brisée à blanc dans un four préchauffé à 180°C pendant environ 15 minutes (la piquer avec une fourchette). Couper les sommités du brocolis et les faire cuire dans une casserole d'eau bouillante pendant environ 15 minutes. La pointe d'un couteau doit pouvoir entrer facilement dans les légumes. Ce n'est pas grave s'ils sont trop cuits : ils vont être réduits en purée.  Ecraser les brocolis pour avoir une purée homogène. Dans un autre saladier, casser les oeufs. Ajouter petit à petit la purée de brocolis. Délayer avec le lait (à l'oeil). Saler, poivrer. A ce moment là, on peut aussi ajouter une cuiller à soupe de moutarde.

Sortir la pâte du four. La recouvrir de l'appareil à brocolis. Saupoudrer d'emmental ou de tranches de fromage de chèvre. Faire cuire pendant environ 30 minutes à 180°C.

Faire chaud, tiède ou froid avec une salade verte !

Quiche brocolis 2

Posté par Sixtine Cuisine à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 novembre 2016

Gâteau breton Rondeau

     Je me rends compte avec surprise qu'il manque une recette essentielle sur ce blog : la recette du gâteau breton ! C'est même avec cette recette que mon blog devrait commencer puisque c'est avec le gâteau breton que j'ai fait mes premiers pas en pâtisserie. Ce gâteau est en effet un incontournable de la famille et ne résiste jamais bien longtemps à un repas entre cousins... J'ai appris à le faire avec ma grand-mère et mon arrière-grand-mère, toutes les deux d'origine bretonne. Je me souviens très bien des après-midis pâtisserie dans la cuisine ensoleillée des Lecques. Un très grand saladier, une plaquette de beurre, de la farine, du sucre ("une tonne !"), des oeufs et une paire de mains pour malaxer le tout. J'adorais ça... et c'est toujours le cas aujourd'hui ! Allez, je vous livre cette recette de famille de ce gâteau au bon goût de beurre (et de souvenirs)...

Gâteau breton

Ingrédients

  • 500 g de farine
  • 250 g de beurre (salé !) pommade
  • 250 g de sucre
  • 6 jaunes d'oeufs
  • un peu de lait

Dans un grand saladier, rassembler la farine, le beurre pommade, le sucre et les jaunes d'oeufs. Malaxer tous les ingrédients avec les mains pendant une dizaine de minutes jusqu'à ce qu'une boule homogène se forme. Beurre et fariner un moule rond. Etaler la boule de pâte et appuyer avec la paume de la main pour lisser la surface. Avec un pinceau, beurrer le desssus du gâteau. A l'aide une fourchette, dessiner des motifs sur le gâteau.

Faire cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant environ 40 minutes. 

Laisser complètement refroidir avec de déguster. Ce gâteau sera encore meilleur le lendemain ! Attention, il se découpe d'une manière particulière : on forme des bandes en travers du gâteau et on coupe celles-ci en biseau pour avoir des morceaux un peu comme des losanges. Il y a des traditions avec lesquelles on ne plaisante pas !

Posté par Sixtine Cuisine à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2016

Tarte aux mirabelles de Lorraine

     Pendant mes vacances, j'ai pu profiter des bons fruits d'été gorgés du soleil de la Méditerrannée. Pêches et abricots ont fait mon bonheur tous les matins au petit-déjeuner ! Les vacances sont terminées et la saison des fruits d'été est presque finie mais je suis ravie de trouver sur les marchés des grosses perles à la couleur dorée... Je pense aux mirabelles ! Mon père étant nancéen, ce fruit a toujours eu une place particulière chez nous quand arrivait la saison. Nous avions même un mirabellier dans notre jardin qui nous permettait de faire de bonnes confitures. Pas de d'arbre fruitier dans mon petit appartement parisien mais un bon primeur au marché ! Une invitation à dîner tombait à pic pour faire une tarte.

Tarte mirabelle 3

Ingrédients pour 6 personnes

Pour la pâte sablée

  • 250 g de farine
  • 80 g de beurre mou environ (beurre salé ici)
  • 1 oeuf
  • 80 g de sucre semoule

Pour la garniture

  • 650g de mirablles
  • 2 oeufs
  • 10 cl de crème légère
  • 1 c. à s. de sucre

Commencer par préparer la pâte sablée. Dans un grand bol, battre l'oeuf, le sucre et le sel. Ajouter la farine d'un seul coup puis mélanger à la main et effriter la pâte pour obtenir une consistance sablée. Ajouter petit à petit le beurre pommade et l'incorporer à la farine jusqu'à ce qu'une boule homogène se forme. Laisser reposer la pâte en boule pendant 30 minutes à 1 heure au frais.

Pendant que la pâte repose au frigo, couper les mirabelles en deux pour les dénoyauter. Préparer l'appareil en batant les oeufs avec la crème et le sucre. 

Foncer le moule beurré et fariné avec la pâte. Disposer joliment les demi-mirabelles.

Tarte mirablle 1

 

Verser l'appareil par dessus.

Tarte mirabelle 2

Faire cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 30 à 40 minutes.

Manger tiède ou froid et pourquoi pas avec une boule de glace vanille.

Posté par Sixtine Cuisine à 15:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,